mardi 7 août 2007

Retour du Laos


Le Laos c'est un peu comme l'Ardèche. C'est calme et reposant.

On y fait du VTT et on se baigne dans les rivières, dans un décor de film sur la guerre du Vietnam : rizières, jungle, montagnes... Les paysans ont même ce chapeau pointu typique du Vietnam.

Et la pluie fréquente (c'est la saison malheureusement) nous rappelle comme les soldats US ont dû en baver quand il pataugeaient dans la jungle Vietcong.

Drôle de pays que ce petit pays (par la population parce que par la taille c'est grand comme l'Angleterre) de 6 millions d'habitants, encore farouchement communiste et l'un des plus pauvres de l'Asie du Sud-Est (avec la Birmanie).

J'ai appris en lisant mon guide, que Démocratie Populaire ("République Démocratique Populaire du Laos") ça voulait dire "un seul parti autorisé : le Parti Communiste". Moi qui pensait que c'était un pléonasme redondant pour souligner la souveraineté du peuple...

Au Laos on ne fait pas ce qu'on veut et on ne va pas où on veut. Tiens, par exemple les bars et rares clubs ferment à 23h30, ou a peine plus tard. Mais les Guesthouses et les hôtels aussi ! (J'ai dû escalader un portail une fois !).

Luang Prabang c'est pas le Pérou, mais c'est pas mal. Une jolie petite bourgade paisible, limite endormie, comme tout le pays d'ailleurs.

Sinon, dans l'ensemble, ça ressemble beaucoup à la Thailande. Les peuples sont proches, les langues aussi. On y parle Thai (à cause de/grâce à la télé) et on y accepte les Baht. Et les Dollars US aussi.

Les paysages et certains temples sont simplement magnifiques.

Si vous cherchez un pays calme et encore à l'abri de la globalisation et du tourisme de masse, le Laos est clairement à considérer (et encore, je n'ai fait que les coins les plus touristiques !!!).

Cela dit je n'ai rencontré personne qui soit venu uniquement pour le Laos.
Les touristes qu'on rencontre on déjà visité auparavant au moins un autre pays d'Asie du Sud-Est, et incluent dans leur périple un passage au Laos.

Et ouais. Le Laos on n'y vient pas par hasard. Et peu y restent :)

Stupa That Luang, à Vientiane, le symbôle du Laos

Déconnexion réussie en tous cas : Pas d'internet pendant 5 jours, puis peu pendant les 5 jours suivants. Et ben vous savez quoi ? Ca m'a même pas manqué !!!

3 commentaires:

jb kechi a dit…

Merci au Figaro.fr de me faire découvrir votre blog (via un article sur leur site).
Je vais faire mon difficile, mais serait-il possible d'avoir l'intégralité du flux RSS et pas juste le titre, c'est plus facile à lire dans netvibes :)

Bonne continuation.

Bart a dit…

Bonjour. Merci. Bienvenue.

Euh... non. J'ai délibérément choisi d'inciter mes lecteurs à venir lire mon blog sur place.

Je sais c'est chiant :D

Julien a dit…

Bon, apparemment, tu as moins apprécie que nous... Enfin, tu decris tres bien l'ambiance calme, par contre j'avais ete tres marque par les traces encores tres visibles de la "France", entre petanque et baguette de pain!