vendredi 10 août 2007

Arrêt maladie


J'ai un employé en "Arrêt maladie" depuis 10 jours. Il s'est fait renverser par un scooter (un scooter qui roulait en sens inverse et qui a pas pris la peine de s'arrêter. Ils sont comme ça les Buddhistes, ils ont plusieurs vies, alors...). Les rues de Bangkok sont dangereuses, mon bon monsieur.

L'image vient d'ici

Bon ça va il s'en est sorti avec un poignet cassé (le gauche, il est droitier) et des contusions, mais depuis il reste à la maison.

C'est arrivé quand j'étais au Laos, et depuis, je l'avais pas vu. "Arrêt maladie" ici ça veut dire qu'il vient pas au bureau mais que je le paye quand même. Il y a pas, comme en France je crois, la sécu qui paye son salaire. La sécu ici est hyper minimaliste, et en gros elle doit prendre en charge les pansement et le mercurochrome pour les blessures superficielles...

Bon, il bosse de chez lui et m'envoie son rapport tous les soirs, mais je voulais quand même être sûr que c'était pas du pipeau. Déjà que je suis d'un naturel méfiant, mais en plus dans un pays où on peut avoir un certificat médical contre un peu d'argent (ou un diplôme d'Harvard, ou un flingue...), j'ai tenu à vérifier. Et puis après tout il avait pas d'arrêt de travail ou de truc dans le genre.

Je lui ai donc demandé de passer au bureau aujourd'hui, prétextant des papiers à lui remettre (la sécu justement !) et que je voulais lui présenter notre stagiaire vietnamien.

J'ai eu un peu honte de ma méfiance quand je l'ai vu déambuler avec son plâtre au bras, son oeil au beurre noir et ses égratignures un peu partout, mais bon fallait bien quand même que j'en ai le coeur net. C'est ça aussi être patron pas vrai ? :)

4 commentaires:

Duc a dit…

Un stagiaire vietnamien, non mais entendez-vous ça ! T'as bien raison Bart, les stagiaires francais ca coute trop cher. Ou alors, peut-etre qu'ils ne sont pas assez compétents ? ...

Duc a dit…

Rho je rigole hein !

Bart a dit…

Ah ah, t'es con. N'empêche que tu rigoleras moins quand mon stagiaire Vietnamien aura goûté à la vie trépidante de Bangkok et ne voudra plus retourner travailler pour toi dans ton bled d'HoChiMinh Ville (où y a à peine un cinéma !) :D

Jean-Hub a dit…

héhé ...