lundi 24 mars 2008

Candide moi ? Ah le traitre !

J'ai beau dire que mon Anglais se deteriore j'apprends encore tous les jours. L'oral souffre car je parle beaucoup avec des non anglophones, mais l'oreille s'ameliore, notamment grace aux films et a la BBC (que je regarde pas mal car TV5 a cote c'est un peu comme le M6 des debuts, ou le TF1 de maintenant, par rapport a Arte...), et surtout l'ecrit car je lis pas mal de blogs, de sites web, d'emails bien sur, de journaux ou de magazines.

De temps en temps je prends la peine d'aller chercher la signification exacte d'un mot, surtout les faux amis, ou ceux que j'identifie comme tels (dont je me mefie, quoi). Y finalement pas mal de faux amis en Anglais, pas etonnant qu'on puisse pas les saquer ceux la :)

Recemment y avait "flippant" qui dans le contexte ne collait pas avec la notion de peur qu'il evoque en Francais. Normal puisque ca veut dire "cavalier, desinvolte". Puis "errant" pour lequel on devine un egarement, mais qui en fait veut dire "devoye".

Et puis aujourd'hui je me fais traiter de candide !

"Thanks for your candid feedback".

Moi qui pensais avoir eclaire mon interlocuteur au sujet de la pub sur Internet, avoir montre ma science, je me fais traiter de "naif qui decouvre le monde", d'"optimiste beat"... Sympa !

Comme la reponse ne se limitait pas a ca, mais au contraire semblait plutot positive, je suis quand meme allez verifier ce qu'etait ce "candid" - adjectif, et j'ai trouve ca : "Direct, franc".

Ah ben oui ca me va mieux ca. A ce compte la je suis le candid de chez candid :)

1 commentaire:

renata a dit…

"candide" vient du latin, bien sûr, et c'est intéressant de voir comment le sens du mot a évolué. Je ne connaissais pas le sens du mot chez les Anglais, et j'aurais réagi comme toi (sauf que pour te traiter de candide, il ne faut pas bien te connaître...) bref "candidus" signifiait "blanc éclatant", mais déjà à Rome, il avait pris le sens de "clair, franc, sincère". C'est parce que les élèves se présentant à un examen étaient revêtus d'une toge, puis d'une robe blanche, qu'on les a appelés "candidats", et c'est parce qu'ils étaient souvent ignorants ou naïfs que notre mot candide a pris ce sens. intéressant la sémantique !