mardi 4 avril 2006

CPE : Contre Pour Euh...

Le CPE divise. Même sur mon blog ! Pour l'instant (11h42 - heure de Pékin, 03h42 - GMT) c'est l'égalité : 45% pour, 45% contre et 10% de fonctionnaires.

Allez un petit effort : encore quelques votes. Pour une fois je me rallierai à la majorité (parce que moi j'ai du mal à me faire une opinion sur ce coup là...)

2 commentaires:

nat patron à ses "heurs" a dit…

Bart,
ce n'est pas un comportement digne de toi ! se rallier à la majorité par absence d'opinion, j'entends !!
après si tu veux mon avis, le CPE ne règlera rien... il faut rendre le marché du travail plus flexible et plus adapté à la demande des entreprises... ça rendra aussi le salarié plus fort, s'il croit en ses atouts! mais ça c'est pas populaire et c'est plus qu'une opinion de patron... quand tu sais mon statut et mes idées, c'est révolutionnaire !!!

Bart a dit…

Rendre le marché du travail plus flexible, je suis d'accord. Et je pense que pour ca le CPE est une bonne chose. Mais je vois déjà les dérives : l'abus de la débauche facile.
Une de mes premières expériences professionnelles était un poste chez HP à Grenoble. Comme 1/3 des 2000 employés d'HP à l'époque, j'étais en contrat d'interim. HP mutlipliait les contrats d'interim et les prolongeait au maximum de la durée légale... 2 ans ! Puis remplaçait l'employé par un nouveau moins cher ou plus motivé.
Depuis HP a été rappelé à l'ordre. Mais le CPE ne fait que légaliser cet état de fait.
Franchement pour moi en tant qu'entrepreneur, qu'est ce qui m'empêche d'embaucher ? Le fait qu'on ne puisse pas licencier à sa guise ? Non. Clairement pas. Plutôt le fait que toute embauche s'accompagne de charges, d'obligations, de règles excessives, qui y font réfléchir à 2 fois.
A mon avis le CPE ne changera pas grand chose : ceux qui hésitent à embaucher hésiteront toujours. Ceux qui n'hésitent pas à débaucher continueront de plus belle...