lundi 16 janvier 2006

Moralité


La leçon que je tire des ces 15 premiers jours de Janvier, c'est que lors du mois qui suit la fin de l'exercice fiscale, le chef d'entreprise doit être à proximité de son siège social (pour le courrier) et de son comptable (pour le bilan) et être très disponible.

Moralité :
En ce qui me concerne, j'aurais dû m'arranger pour finir mon année fiscale en Juillet pour travailler sur mon bilan en Août.

C'est calme Paris en Août :)

2 commentaires:

nat a dit…

enfin... en aout il est en congé ton comptable, non ?
modifier les dates d'arrêté comptable et fiscale, pourquoi pas ? ça se discute ! c'est quand même souvent une problématique de saisonalité qui prime... mais rien n'interdit de faire différemment de la majorité (et donc pas au 31/12 !)

Bart a dit…

C'est vrai que le comptable, comme beaucoup de catégories socio machin >, est souvent un aoûtien. Mais comme c'est un grand cabinet il doit bien toujours y avoir un pauvre grouillot qui est dispensé de congés d'été :)
Cela dit j'en prends mon parti. Janvier en France, c'est bien... Pour le ski !!!