samedi 19 juillet 2008

Sao Paulo do Brasil

Photo prise ici
Me voila arrivé a l'autre bout du monde. A Sao Paulo exactement. On m'avait prévenu que la ville avait pas grand interet, mais bon c'est la plus grande ville du Bresil et meme d'Amerique Latine (11 millions d'habitants, 20 avec la banlieue) et surtout le principal hub aérien du pays, et c'est la que j'arrivais. J'avais donc envie d'y jeter un coup d'oeil.

C'est rien de dire que la ville est moche. Elle est TRES moche. En se balladant dans le centre ville de Sao Paulo on a l'impression de visiter les quartiers nords de Paris. Genre visite guidée de la gare de l'Est a la porte de la Chapelle. Y a bien un monument par ci, une cathédrale par la, mais bon ca casse pas 3 pattes a un footballeur...

Beaucoup de SDF et de mendiants un peu partout, et des flics partout aussi. La journee en tous cas.

On m'avait aussi dit que l'Anglais ne serait pas d'un grand secours et qu'il vallait mieux compter sur l'Espagnol. J'imaginais pas a quel point ! Certains ne comprennent meme pas "Do you speak english?", ni "How much?". Bon faut dire pour leur décharge qu'il y a vraiment peu de touristes et tellement de mixité dans les couleurs de peau que je peux tout a fait passer pour un local. Je pense donc qu'ils croyaient que je leur parlais en Portuguais.

A ce sujet, j'ai appris qu'il y a une forte proportion d'Italiens et que la langue s'en trouve influencée et c'est vrai que c'est tres chantant le Brésilien. Et en intonation je trouve que ca ressemble pas mal au Francais. Oui depuis quelques temps je suis tres sensible aux intonations ;)

En tous cas, maintenant j'attaque directement en Espagnol, avec les quelques mots que je connais. "Ola, puedo cambiar Thai Baht aqui? Thai Baht? No. Ok bye".

Le soir il semble y avoir quelques quartiers branchés, sympas et animés, mais j'avoue que j'y vais mollo vu l'insécurité du lieu. Tu te trompes de quartier et t'es mort :)

Enfin, c'est relativement cher. Il parait que c'est la ville la plus riche du pays. Ca se voit pas dans l'allure des habitants, mais dans le prix des restos, taxis, etc. Faut dire que je viens de loin dans ce domaine (l'autre bout du monde, celui d'ou je viens, est pas cher).

Bref vous l'aurez compris la ville m'a pas emballé et vous pouvez a mon avis la rayer de votre liste des villes a voir avant de mourir. Mais je n'en attendais pas grand chose non plus.

Demain, par contre, je pars pour Rio ! :)

3 commentaires:

Le Tribulateur a dit…

je pense que ça va commencer à être intéressant à Rio!
Enjoy

Aurelien a dit…

j'y crois pas tu es au Bra-ziou la chance, je planifie d'y aller entre noel et le jour de l'an avec un ami histoire de changer d'air. Profite bien et oulie pas de faire un billet sur Rio !

ji_louis a dit…

Nom d'un chien, Bart, ça sert à quoi qu'on t'avertisse des problèmes à éviter si c'est pour y foncer tête baissée?

Mais bon, si tu as actualisé ton blog, c'est que tu t'en es sorti...

Ton assureur, c'est un bon copain?