jeudi 10 juillet 2008

Evangélisation du marché local


Je viens d'envoyer la premiere facture de mon premier client local. Thailandais. La facture est dérisoire, de l'ordre de 400 euros, la marge ultra faible, moins de 20%, et le bénéfice ridicule. 60 euros !

Suivez la lumiere ici a vos risques et perils

Mais c'est important car 1) c'est la filiale Thai d'une société internationale, mondialement connue. Meme vous, vous connaissez. Meme les Thais connaissent. Nan je vous dirai pas qui c'est. Donc ca nous fait une premiere belle reference client. 2) on signe a nouveau avec eux. Toujours pas le Pérou. Mais au moins la Thailande :) 3) last but not least, on évangélise le marché.

Dans le jargon, évangéliser le marché ca veut dire apporter une solution nouvelle, un schéma different, une proposition originale, dans le but bien sur de coloniser le marché. En l'occurence, un nouveau modele de publicite sur Internet pour la Thailande.

Ce client nous permet de proposer nos services avec une marque prestigieuse, et c'est deja pas mal. Heureusement car sinon on perdrait de l'argent sur ce genre de contrats, entre le temps passé et les frais de mise en place, démarchage, etc.

On a un autre client, pas Thailandais, mais qui nous fait travailler aussi sur le marché Thailandais, et qui lui nous a rapporte un peu plus de 1000 euros, ce qui est plutot bien. Mais bon lui il a pas renouvelé la commande :( pas encore.

Bref, on commence a etre actifs sur le marché local, et ca c'est bien.

1 commentaire:

Julien a dit…

Well done!