samedi 2 décembre 2006

La vie s'arrête, le business continue...

Vous vous souvenez de mon publisher australien décédé récemment ? L'histoire m'avait inspiré un post au titre peu inspiré (redondance gratuite).

L'image vient d'ici

J'étais un peu décontenancé par le message de sa collègue. Et effectivement, comme le suggèrait Stefie, celle-ci était vraiment boulversée. Et pour cause. Voyez donc le message qu'elle m'a envoyé hier. On y apprend du nouveau.

Hi Bart, hope the invoice finds you well. Plse find attached invoice for Oct, Nov 2006. I dont know if I told you but Gus passed away on Oct 19th after a long hard battle with cancer. He was my partner as well as business partner and will be greatly missed. We are back on track again and business as usual but over next few weeks intend to try to ramp up the volume of leads on campaigns including yours. Look forward to doing more business with you and increasing your leads again. Kind rgds

Elle se rappelle donc à mon bon souvenir à l'occasion d'une facture et me rappelle ce que je savais déjà. Plus elle m'apprend ce que je ne savais pas. Enfin elle termine sur une note d'optimisme, d'autant plus rassurante qu'effectivement le business avait largement diminué depuis l'événement.

Et moi, cruel chef d'entreprise-chasseur de profits-spolieur de travailleurs-businessman sans coeur et 100 reproches (rayez les mentions inutiles. S'il y en a), je cherchais déjà d'autres partenaires down under...

"La vie n'est pas un long fleuve tranquille maman" ;)

5 commentaires:

renata a dit…

Effectivement "my partner", c'est mariage ou concubinage, non? Stefie avait donc vu juste : elle t'écrivait le jour même de la mort de son "partner"... Et elle semble même avoir totalement oublié ce message. C'est avec la même simplicité directe qu'elle t'annonce que l'activité reprend. N'avais-tu envoyé aucun mot de condoléances ?
Quant aux jolis petits poussins... est-ce que tu lis beaucoup de blogs de France/DOM TOM ou autres ?

Anonyme a dit…

en tout cas... jolis canards....
biz de coin

Bart a dit…

> Renata : Stefie avait raison ! Bien sûr que j'avais envoyé un petit message, mais dans la détresse elle a dû oublier.
> anonyme : parfois la vie continue aussi.

bv a dit…

quel genre de business partners tu cherches down under, mate?

Bart a dit…

>bv : Web agency, consultant internet, boite de com... des gens qui connaissent bien le web australien et la pub sur le Net.