mercredi 11 octobre 2006

La Pub sur le Net - L'Internet, un média différent

Commençons par une évidence : l’Internet est un nouveau média. C'est-à-dire un nouveau support de communication qui vient compléter l’offre déjà existante (TV, radio, magazines…). A ce titre, la publicité sur Internet est semblable à celle des autres médias. Elle est apparue naturellement, car qui dit audience, dit possibilité de faire de la pub, et en termes stratégiques (pourquoi faire de la pub) et opérationnels (comment faire de la pub), elle répond aux mêmes caractéristiques que la pub sur les autres médias.

Pourtant, l’Internet ayant dans un premier temps été développé quasi exclusivement par des passionnés, souvent bénévoles, des profils techniques, des ingénieurs, la pub a tout de suite été mal vue sur le Net. Plus encore que sur les autres médias.

Rappelons quand même aux farouches anti-pubs, que sans la pub sur le Net, Yahoo! n’existerait pas. Hotmail non plus. Pas plus que Google ou MSN messenger. Pas d’AuFeminin.com, pas de Boursorama, ni de JournalDuNet. Et plein d’autres encore. La pub a permis un développement rapide du Net et une ouverture à une large audience. Evidemment, comme tout « outil », la pub a été, est et sera encore utilisée parfois de manière abusive et déplacée. Ce n’est pas la faute de la pub mais de ceux qui l’utilisent. (Et il faut bien reconnaître qu'Internet facilite les abus et détournements en tout genre, tel que le spam pour l'email ou le pishing pour les sites Web. Doit-on pour autant faire porter la faute aux outils ?)

L’Internet est un nouveau média, c’est clair, mais aussi un média différent. Il présente une première caractéristique nouvelle et essentielle : l’interactivité. Le terme est un peu galvaudé et véhicule plein de clichés, tellement on nous parle depuis un moment de l’interactivité et des possibilités qu’elle offre, mais il est déterminant :

Le Net apporte à son audience cette possibilité d’interagir, de réagir, de se manifester. L’internaute n’est pas un simple spectateur, il est spectateur-acteur.

Seconde caractéristique importante, et liée à la première, cette interactivité peut être tracée, mesurée, analysée (on parle de « tracking ») et permettre à ceux qui disposent de ces outils d’analyse de suivre les faits et gestes des internautes, qui plus est en temps réel.

La pub sur le Net a donc bénéficié de ces caractéristiques et en a profité pour se développer en les exploitant au maximum. C’est pour cela que la pub sur le Net, bien que similaire dans son approche à la pub sur les autres médias, est différente dans son application, sa réalisation. La pub sur le Net propose des avantages uniques, incompatibles avec les autres médias. En ce sens, la pub sur le Net est en train de révolutionner la Pub. Elle doit donc être considérée à part, en marge de la publicité traditionnelle.

Pour résumer : la pub sur le Net complète la campagne de pub générale de l'annonceur, mais peut et doit être envisagée différement de la pub sur les autres médias. Il ne s'agit pas de décliner la même campagne off-line et on-line. Au contraire, il est capital de concevoir des campagnes spécifiques au Net, dans leur création et dans leurs objectifs.

Enfin et c'est aussi très important, la pub sur le Net ouvre le marché de la pub à un nombre incalculable d'annonceurs qui n'avaient pas les moyens ou les ressources pour faire de la pub sur les autres médias, ou qui tout simplement n'existaient pas avant l'arrivée du Net.

A suivre...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

tout de suite, les posts sérieux ça invite moins aux commentaires... pourquoi ???

Bart a dit…

C'est vrai ça. J'attends vos commentaires ! Sinon je fais un dossier sur la puberté du ragondin !

Nicolas a dit…

Ah, tiens, un commentaire peut-être intéressant : le popup a été tué par les antipopups, auparavant "en option" et désormais en standard sur tous les navigateurs.

Comment la pub fait-elle face à adblock et aux listes de domaines à ne pas afficher ? Par exemple, je bloque tout ce qui vient de doucleclick, smartserver, etc., j'évite les google ads, bref, je me fais ma navigation sans pub.

Et lorsque c'est possible, j'agrège mes contenus pour me construire mes pages.

Lorsque j'utilise un autre ordinateur que le mien, je suis effaré par ce que subissent mes congénères.

Bref, si tout le monde se met à bloquer les pubs, où va-t-on ?

Cela amène sans doute naturellement sur un autre sujet (décidément) : celui des les blogs "subventionnés", ou "vendus au grand capital", l'équivalent de la "publi-information" dans la presse. Mais là, on dévie peut-être un peu de ton domaine d'expertise.

Bref, voilà du contenu à moudre lorsque tu seras en manque d'idées :)