mardi 25 septembre 2007

Scooter à Bangkok

Contrairement à ce que je pensais, c'est bien plus dangereux de faire du scooter à Bangkok qu'à Paris !!!

Pour une raison culturelle : en Thailande, le scooter est le véhicule du pauvre, le riche lui roule en 4x4. Et le pauvre doit s'écarter devant le riche.

Ce fou du volant est ici

Oui je sais, ça a l'air caricatural comme ça, mais je vous jure que c'est vrai !

Sur la route (comme sur les trottoirs d'ailleurs, quand il y en a), les piétons et les scooters ne sont pas prioritaires. Les voitures n'ont pas le réflexe de vous faciliter le passage, de se ranger, de vous laisser tourner, etc.

Au contraire même, elles ont tendance à forcer le passage. Pousse toi j'arrive. C'est super dangereux.

Déjà, le scooter à Bangkok, c'est plus de 80% de temps à slalomer entre des fils de voitures à l'arrêt dans les embouteillages (comme je disais plus haut, les voitures ne se rangent pas pour faciliter le passage, il faut donc slalomer entre les voitures pour trouver un passage). Il est évidemment indispensable d'avoir un scooter petit et maniable. Oubliez les grosses motos et les guidons chopper.

Dans ces cas là, tant qu'on reste entre les files, ca reste acceptable. Le problème, c'est que c'est fastidieux. Il faut sans arrêt changer de file pour trouver celle où on peut avancer, laisser passer les autres motos, manoeuvrer, slalomer, etc.

On a tendance à vouloir doubler par l'extérieur pour se faciliter la vie. Mais là ça devient très dangereux car les voitures qui arrivent à contre-sens n'ont pas du tout l'intention de se serrer pour vous laisser passer. Au contraire, elles s'attendent à ce que vous vous poussiez. Et vous le font comprendre ! D'ailleurs les Thais (les moto-taxis, car la grande majorité des motos à Bangkok sont des moto-taxis), doublent rarement par l'extérieur.

Quand il n'y a pas trop d'embouteillages et que les voitures avancent, là c'est dangereux aussi car elle changent de files sans prévenir et c'est à vous de faire gaffe. Pire avec les bus qui n'hésite pas à doubler à toute allure pour ensuite se rabattre au dernier moment, abusant de leur priorité.

Vous allez me dire que c'est pareil partout, mais je ne trouve pas. Ici il n'y a pas du tout le respect du motard qu'il ya en Europe, sans doute pour les raisons citées plus haut.

En France, ce sont souvent des étourderies de la part des automobilistes qui créent des situations dangereuses pour les 2 roues. Ici, c'est une réelle intention de passer d'abord et une absence totale de considération pour le motard (Comme pour le piéton, comme pour l'autre automobiliste... pour tout le monde en fait !).

Mais bon, c'est tellement pratique de se faufiler en scooter dans les rues de Bangkok paralysées par le trafic de voitures, que ça vaut les quelques frayeurs que ça engendre.

Et puis, un de mes employés s'est lui fait renverser par un scooter. Piéton aussi, c'est plus dangereux à Bangkok !!!

2 commentaires:

Julien a dit…

La chaine alimentaire de la route : le camion ecrase la voiture qui renverse le motard qui ecrase le pieton...

Matthieu a dit…

Qu'on brûle ces 4x4 !!!