samedi 23 juin 2007

Riding Bangkok

C'est plus fort que moi. Quand je me pose quelque part il faut que je sois motorisé. Mobile. Indépendant. Paris m'avait dégoûté de la voiture et donné le goût du scooter.

Bangkok dégoûterait de la voiture à peu près n'importe quel occidental normalement constitué (mais pas les Thai, qui peuvent rester 3h dans les embouteillages sans s'énerver).

J'ai donc logiquement opté pour un scooter. Un petit, car il faut pouvoir se faufiler entre les files interminables de voitures dans les embouteillages. Oubliez la moto, oubliez la grosse 125, seul les petits gabarits sont suffisament étroits et maniables.

J'ai choisi un modèle Yamaha qui ressemble beaucoup à la Vespa.


115 cc, automatique, c'est pas avec ça que je vais battre des records de vitesse, mais c'est pas le but. Et puis elle est jolie non, rouge foncé comme ça, avec son look rétro. Le compteur de vitesse en particulier fait très rétro. Marrant.

Bon rouler dans Bangkok en scooter c'est dangereux, c'est vrai (mais pas plus qu'à Paris de toutes façons), mais surtout le problème c'est la pollution. Avec la chaleur elle devient intenable.

Du coup je sors masqué (voir photo).

A moi la Cité des Anges !!!

4 commentaires:

Jean-Hub a dit…

On te reconnait bien sur la photo ... ;)

Bart a dit…

eh eh, je suis en plus camouflé par des plantes vertes.

stefie a dit…

Tu me fais penser à un Ninja des temps moderne sur cette photo :)

Superbe ce scooter soit dit en passant !

Bart a dit…

Merci Stefie, oui je suis un living Ninja en patrouille dans les rues de Bangkok ;)