mardi 21 novembre 2006

Afflelou est dans la bergerie

Ouais, mon titre est bidon, mais c'est pour accrocher le lecteur :)

Je trouve qu'Alain Afflelou dégage une image d'entrepreneur très positive : manifestement il a réussi dans son business, il se permet même des petits plaisirs en sponsorisant des clubs de foot, il communique bien, en se mettant en avant mais sans trop en faire, il reste discret dans le monde du showbiz.
Moins grande gueule que Tapie, moins mégalo que Richard Branson, moins donneur de leçons que pleins d'autres. Bref, un entrepreneur à qui on aimerait ressembler.

Donc quand il donne 10 conseils aux jeunes entrepreneurs dans le JDN, j'écoute et je prends des notes :

1) "Ne dites pas que vous allez faire, faites !"
Bon ça on est tous d'accord là-dessus et en même temps on fait tous la même chose : on a plein d'idées, plein de projets, etc. et on est toujours en train de se dire "il faudra que je fasse ça" "il faut que je commence ça", etc. Non, à faire tout de suite. Il a raison. J'ai de la marge pour m'améliorer dans ce domaine.

2) "24h de réflexion": "Prendre le temps de réfléchir à une nouvelle idée avant de la mettre en place".
Là je dirais que je suis bon car je réfléchis même bien plus que 24h :)

Mais ça me rappelle aussi une règle que je me suis imposée il y a quelques années (mais pas beaucoup, genre 2 ou 3 ans), issue de mon expérience pro : ne jamais répondre à un email désagréable (sur le ton ou même tout simplement car il va à l'encontre de ce qu'on souhaitait) à chaud. Prendre le temps de la réflexion. Idéalement, 24h :)

3) "Anticiper les aspects négatifs d'une idée et envisager des solutions appropriées"
Ah ça je suis Champion du Monde, M'sieur Afflelou ! J'ai même franchement tendance à toujours prévoir le pire des scénarios et à anticiper les actions en conséquence, alors que finalement ça n'arrive jamais... Au moins je saurai que c'est bon pour le business.

4) "Avoir une idée d'avance": "prévoir le concept de demain".
Je m'y suis mis, mais ça reste très balbutiant, en tout cas au niveau de l'application ; on en revient au point 1)

5) "Ne pas prendre de risques": "le seul endroit où on prend des risques, c'est au casino".
Alors là en revanche, permettez moi d'être perplexe... Pour moi la création d'entreprise, c'est avant tout prendre des risques. Mais des risques calculés. Limités. Je suis un peu surpris par ce conseil...

6) "Réagir vite": "ne pas laisser une situation néfaste s'éterniser"
Ouais là dessus j'ai des progrès à faire. J'aurais dû changer de banque déjà, par exemple. Cela dit ça s'est amélioré avec eux...

7) "Respecter l'autre": "respecter le partenaire, le client, le fournisseur".
De ce côté là, il y a tellement d'escrocs, de rigolos, de bras cassés, de margoulins, etc. dans mon activité (et dans l'Internet en général) qu'il est facile de sortir du lot avec un minimum de sérieux, d'éthique et de rigueur. En ce qui me concerne c'est surtout : "Ne pas s'énerver. rester Zen". Ca tombe bien je fais un stage chez Bouddha ! :)

8) "Entreprendre c'est construire"
Oui ça je commence à m'en rendre compte. Même une entreprise "virtuelle" comme la mienne a finalement besoin de s'ancrer dans le réel. Je reviendrai là-dessus dans quelques jours...

9) "Communiquer pour faire savoir"
Pour l'instant mon seul outil de communication est mon blog. Il m’a permis d’avoir des contacts intéressants. Je pense à faire de la pub aussi. Peut-être à l'occasion de mon nouveau site web... D’un autre côté, vu la spécificité de mon activité, j’ai peur que de la pub m’attire plus de prospects pas intéressants que de prospects intéressants.

10) "Un oeil neuf": "ne pas hésiter à faire table rase de l'existant pour envisager les choses avec un oeil neuf"
Ca c'est pas facile. Je préfère partager mon expérience avec d'autres pour qu'eux me donnent leur avis, et voient ma situation avec un oeil forcément neuf. C'est un des objectifs de ce blog d'ailleurs. Vous êtes tous mes "z'oeil n'oeuf".

D'ailleurs je terminerai là-dessus : n'hésitez pas à l'ouvrir (oui, l'oeil aussi, oui).

1 commentaire:

Alexandra HERNANDEZ a dit…

Ce que j'aime bien chez lui, c'est qu'il se met en avant et présente dans ses campagnes de pub son produit directement aux clients potentiels. L'impact est différent, il s'engage.