mercredi 24 mai 2006

Comme elle vient

A se changer en Roi
A hurler à la lune
A traquer la fortune
Tout ça pour traîner son poids
Au risque de s'y plaire
Au moment de s'y croire
Sonnez les courants d'air
Faites donner l'exutoire
Il faudrait qu'on s'élève
Au fond il a d'la classe
Ou alors qu'on prenne la sève
Comme elle vient

N'importe quoi....

Et pourtant...



2 commentaires:

leafar a dit…

ah tu es aussi fan de Cantat cela fait plaisir.
J'ai pas trouvé ton site mais je suis curieux !

Bart a dit…

Chuuut ! Pas de nom, ce site est anonyme :)
Disons que j'aime (j'aimais ?) bien ND...