jeudi 23 février 2006

Créateurs lointains

J'ai rencontré à Bangkok 2 créateurs d'entreprises (un français et un luxembourgeois).

Les problèmes qu'ils rencontrent ici ne sont pas les mêmes que les nôtres, mais sont sérieux aussi :
pas la possibilité pour un étranger de détenir plus de 49% des parts, obligation de facturer 7% de taxe pour les facturations à l'étranger, recours à un avocat quasi-obligatoire...

Rien à laisser au hasard !!!

Et je crois qu'ils ne peuvent même pas bénéficier de l'Accre... ;)

2 commentaires:

Jean-Hubert a dit…

S'ils ne peuvent pas bénéficier de l'Accre, c'est foutu ;)

Bart a dit…

Ouais, sauf que compte tenu de la différence du coût de la vie, je pense qu'ils arrivent à s'en passer :)