jeudi 27 juillet 2006

Moto Taxi à Bangkok

Prendre un Moto Taxi à Bangkok, ça peut être utile, voir inévitable, aux heures de pointes, mais c’est aussi jouer 2 fois avec sa vie :

- Une première fois à cause de la façon de circuler des autos et des motos dans la ville. Et même si le casque est fourni, la vie ne vaut pas chère entre les 4x4, les bus et autres camions exempts de tout contrôle technique.

- Une deuxième fois à cause de la pollution : c’est un peu comme fumer 20 cigarettes en même temps. Le piteux état des véhicules ajouté à la chaleur humide ambiante vous donne l’impression d’avoir la tête dans un pot d’échappement (ce qui est parfois réellement le cas, au feu rouge derrière un bus). Et pas un catalytique…

Mais c’est vraiment pratique quand on est à la bourre.
C’est pour ça que je l’ai essayé l’autre jour (c’est un alexandrin :) ).

1 commentaire:

OlivierM a dit…

J'ai des souvenirs mémorable de Tuktuk à Bangkok. Je confirme la polution !