mardi 24 juin 2008

Immigration choisie

Notre petite stagiaire chinoise est partie. Pour la garder il aurait fallu se lancer dans des demarches compliquees et surtout onereuses, pour lui procurer un visa et un permis de travail. Ouais, meme pour un stage ici il faut un permis de travail. Et pour ca bien sur, il faut payer. Encore et toujours.

Vu la

La Thailande pratique deja l'immigration choisie : par l'argent. On peut embaucher qui on veut pourvu qu'on paye.

Vu ce qu'il se passe en ce moment en France et en Europe en matiere d'immigration, on peut pas vraiment leur jeter la pierre. C'est partout pareil : "Preference Nationale". Le fascisme legal.

Ca serait pourtant pas complique de ne pas accorder les memes droits aux etrangers qu'aux locaux et de leur demander de faire leurs preuves par le travail. Mais vraiment par le travail. Je prefere un etranger qui bosse a un Francais qui fout rien. Je prefere un etranger qui bosse a un Thai qui fout rien.

Dans "travailleur immigre" les gens voient l'immigre, mais il y aussi le travailleur !!!

Ca serait bien qu'un jour tout le monde puisse comprendre ca... Quelquechose me dit qu'on va plutot dans le sens inverse.

1 commentaire:

Mathias a dit…

Ouais je suis entièrement d'accord avec toi Bart,en plus y'a des "étrangers" qui sont de super bosseurs,et agréables qui plus est,cequi n'est pas toujours le cas des locaux...Là où je suis y'a des géorgiens,et bien moi je dis qu'on des leçons dhumiliter à prendre venant de certaines personnes ...

Sur ce bonne soirée à toi ;)