mercredi 12 décembre 2007

Les enfants n'ont pas d'imagination...


Encore une BD de Boulet qui m'a bien fait marrer, mais comme en plus j'ai un neveu et une nièce qui s'appellent Mattéo et Manon, je voulais partager la chute de cette histoire avec ceux qui les connaissent :)

4 commentaires:

nat a dit…

ahhhhh ben moi, je me souviens du moment où matteo est né, un lapin est mort...

Bart, aussi pour te dire que tu es émouvant quand tu parles de tes neveux... si, si...
mais... c'est quoi cette aparté perso et sentimentale ? l'éloignement, un coup de spleen... bientôt noel ?

En tout cas nous, on sort la tête de l'eau avec notre nouvelle nounou et malgré les maladies infantiles... ouf !

bises

Anonyme a dit…

Moi, je le connais Boulet-euh. :)

Je le cotoyait souvent dans mon ancien job (fabricant de BD), dans mon autre vie de salarié exploité, avant d'être un patron libre mais fauché. :)

Toujours efficace ses strips en tout cas. ^ ^

David

Bart a dit…

> Nat : il parait aussi que quand un bébé entre dans la vie, un vieil hareng saur ! ;)
Mais à part ça, ça n'a rien de sentimental, qu'est ce que tu vas chercher ? C'est juste le bal des prénoms...
Et sinon, vive les nounous !
> Anonyme : moi aussi je te connais, tu t'appelles David (si, si, je le sais !)

renata a dit…

Moi aussi je connais Matteo et Manon... et je ne crois pas que l'allusion aux neveux soit sentimentale, ironique, je dirai plutôt...Pourtant l'imagination n'est pas en cause là-dedans : on est dans l'air du temps et l'effet de mode joue sur le choix des prénoms comme sur le look, la coiffure... il n'empêche que cette BD est remarquable d'humour, de réalisme. Mais c'est quoi cette histoire de lapin ?